Le portail romand pour les Romands
 
  Dirigez-vous vers la bonne information sur votre région
Menu
  Actualité
  Histoire et culture
  Vin et société
  Par canton
  Fribourg
  Genève
  Jura
  Neuchâtel
  Valais
  Vaud
  Les vins sur votre site
Recherche
Newsletter






Par canton : Valais

Sion

 

Maison Gilliard
Ecrit par Alexandre Truffer

  

Les informations de la rubrique sont fournies par
RomanDuVin.ch





Gilliard appartient au panorama valaisan depuis plus d’un siècle. L’aventure commence en 1885 lorsque qu’Edmond Gilliard achète la vigne dite de «Brûle-Fer». Le Johannisberg qu’il y cultive devient rapidement une marque reconnue du canton en compagnie d’autres dénominations lancées par la famille. Ainsi la Dôle des Monts –qui peut s’enorgueillir d’être le vin suisse le plus important en termes de volume- mise sur le marché sous le nom de Clos du Mont en 1886 déjà ou le Fendant les Murettes que Robert, la deuxième génération, lance au milieu du XXème siècle. En 1958, François, troisième et dernier des Gilliard, acquiert le Clos de la Cochetta, un domaine époustouflant traversés de murs en pierres sèches atteignant parfois vingt mètres de hauteur et dont la guérite –que l’on atteint en traversant un tunnel creusé dans la roche- est parfois surnommé le balcon du paradis.

Marques ancestrales et domaines mythiques permettent à la Maison Gilliard de devenir un temps la troisième cave du Valais. Mais, lorsque le XXème siècle se termine, les difficultés s’accumulent et conduisent à prise de participation du groupe viticole schwytzois Schüler. L’entreprise nanti d’un nouveau capital peut se relancer et entreprend une métamorphose importante qui a pour but de redonner à Gilliard sa place au sein de l’économie vitivinicole du Valais. Afin d’atteindre cet objectif, la cave a besoin à la fois d’attirer de nouveaux fournisseurs de vendanges et d’augmenter la vente de ses produits à la clientèle privée. L’engagement de Patrick Léon en tant qu’œnologue conseil et l’augmentation du prix payé à la vendange s’avèrent les plus médiatiques des mesures prises par la nouvelle direction.

Afin d’améliorer l’image écornée de l’entreprise, la maison a entrepris une restructuration complète de sa gamme en développant des spécialités en monocépages. Elle a aussi décliné ses classiques Cochetta, Les Monts et Brûle-Fer en version prestigieuses participant de la gamme Les Clos. Réorganisée et rhabillée, la production Gilliard doit encore rencontrer son public. C’est le travail de Marek Moos, responsable du marketing, qui s’efforce de multiplier les événements autour de crus disposant souvent d’une bonne notoriété mais difficiles à positionner. Autre axe de développement, l’oenotourisme! Le centre opérationnel de Sion a déjà été complètement réaménagé pour accueillir une vinothèque. Un étage plus bas, une salle impressionnante contenant des foudres cyclopéens va entamer une cure de rajeunissement. Quant à la terrasse de la Cochetta, elle est désormais devenue un must pour les manifestations estivales.

 
 


Page publiée le 29 Jan, 2009
Haut de Page
© Copyright 2005 by bestof-romandie.ch

 




<%-- File : include_footer.html Description : This is a site wide footer file, and you can place a footer you like here. Tags : All the tags on the page that is including the footer are available here. --%>