Le portail romand pour les Romands
 
  Dirigez-vous vers la bonne information sur votre région
Menu
  Actualité
  Histoire et culture
  Vin et société
  Par canton
  Fribourg
  Genève
  Jura
  Neuchâtel
  Valais
  Vaud
  Les vins sur votre site
Recherche
Newsletter






Par canton : Vaud



 

Terravin, l’élite des vins vaudois
Ecrit par Alexandre Truffer

  

Les informations de la rubrique sont fournies par
RomanDuVin.ch




Depuis plus de quarante ans, la Marque de Qualité Terravin décerne des Lauriers d’Or à des vins du canton de Vaud. Reconnaissable à son bandeau noir et or ou à un macaron doré, le label récompense des vins vaudois d’Appellation d’Origine Contrôlée ayant réussi un examen de passage devant un comité de dégustation. Pour obtenir ce satisfecit, les crus doivent, selon le règlement, n’avoir aucun défaut œnologique, être caractéristiques du millésime et de l’appellation et présenter un niveau de qualité remarquable. Pour en juger, une fiche de dégustation comprenant 25 critères a remplacé l'ancien système de notation qui récompensait les candidats ayant obtenu plus de 18 sur 20. Selon la méthode actuelle: L'obtention des Lauriers d'Or n'est pas le résultat d'un calcul basé sur les différents descripteurs, mais sur une appréciation globale du vin. Ce qui signifie que chaque juré analyse le vin et, si celui-ci n'a pas de défaut éliminatoire, décide de lui accorder ou non le label. Par contre, les fiches remplies avec précision par l'ensemble du jury sont remises au vigneron pour lui permettre de comprendre comment son vin a été estimé et lui donner la possibilité éventuelle de s'améliorer.

Si personne ne remet en cause la compétence des dégustateurs qui, sélectionnés, formés et étalonnés, apprécient les cuvées présentées par les vignerons, Terravin n’a plus la même aura qu’au siècle passé. Un sondage informel auprès des professionnels montre que ce désamour regroupe diverses problématiques. Certains estiment que les dégustations sont faites trop tôt, d’autres que le label coûte trop cher (les macarons -qui ont pour but de financer l’office Terravin- sont vendus par lots de 2000) pour certaines cuvées, quelques-uns critiquent l’aspect visuel de la récompense considéré vieillot et trop imposant. De plus, beaucoup se plaignent du manque de visibilité de la distinction auprès du grand public.

Conscients qu’il fallait améliorer la communication, Terravin –actuellement présidé par Pierre Monachon et géré par Philippe Herminjard- a décidé de revenir sur le devant de la scène viticole. Un nouveau site internet, une documentation soignée, une présence importante à Arvinis complètent la grande nouveauté du label : les Lauriers de Platine. Organisée pour la première fois en novembre 2008, cette dégustation patronnée par Philippe Rochat avait pour but inavoué de couronner un champion vaudois du Chasselas. En compétition : 16 blancs traditionnels qui avaient déjà fait l’objet de coups de cœurs lors de la sélections des Lauriers d’Or. Pour les départager, un jury éclectique qui mêlait aux spécialistes estampillés commission de dégustation Terravin des invités venus d’autres régions viticoles et des non-professionnels.

Le système retenu pour les Lauriers de Platine représentait un grand changement par rapport à la philosophie Terravin –qui se targue de son processus de sélection dont la rigueur et l’objectivité font référence. Ici pas de jugement analytique, mais un choix hédoniste : il fallait simplement donner l’ordre de préférence des vins dégustés par série de quatre. Les huit meilleurs parvenaient en demi-finale d’où émergeait un quatuor de finalistes. Résultat final : deux ex-æquo, Les Blassinges de Pierre-Luc Leyvraz -un Saint-Saphorin régulièrement classé au sommet des concours régionaux et nationaux- et le Bérolon des frères Laurent et Nicolas Martin à Perroy-également finaliste du Grand Prix des Vins Suisses. La manifestation a été bien relayée par la presse. Mais poussera-t-elle plus de vignerons à présenter leurs cuvées en 2009 ? C’est toute la question !

Les autres Chasselas nominés pour les Lauriers de Platine étaient:
ASSOCIATION VINICOLE D'AIGLE Chablais Aigle Merveille des Roches
ARTISANS VIGNERONS D'YVORNE Chablais Yvorne Chant des Resses
ARTISANS VIGNERONS D'YVORNE Chablais Yvorne
AVY COMMUNE D'YVORNE Chablais Yvorne
Clos de l'Ombren
Michel BLANCHE Lavaux St-Saphorin Réserve du Caviste
Jean-Luc BLONDEL Lavaux Epesses La Perle
Jean-Luc BLONDEL Lavaux Dézaley
Côtes des Abbayes
Antoine BOVARD Lavaux Calamin
Antoine BOVARD Lavaux St-Saphorin
Jean-Michel CONNE Lavaux
Epesses
Jean-François NEYROUD Lavaux St-Saphorin Le Magistrat
Pierre MONACHON Lavaux Dézaley
Côtes Dessus 
Jean-Paul et Martial BESSON La Côte Vinzel
Les Roussillones
Roland GAILLARD La Côte Perroy Domaine du Feuillerage

 
 


Page publiée le 29 Jan, 2009
Haut de Page
© Copyright 2005 by bestof-romandie.ch

 




<%-- File : include_footer.html Description : This is a site wide footer file, and you can place a footer you like here. Tags : All the tags on the page that is including the footer are available here. --%>