La vérité sur la réapplication et le « pré-bronzage »

Avec l’arrivée de l’été, les journées plus chaudes nous invitent à profiter du plein air. Comme toujours, des mythes circulent sur la crème solaire.

Un indice de protection solaire (FPS) plus élevé offre-t-il une meilleure protection ? Un régime végétalien peut-il protéger votre peau ? Réappliquer une crème solaire augmente-t-elle son efficacité ? Cette confrontation à la réalité révèle la vérité.

La réapplication de la protection solaire dure :

C’est vrai, mais seulement dans une certaine mesure

L’Office allemand de radioprotection (BfS) recommande d’appliquer une crème solaire 20 à 30 minutes avant l’exposition au soleil. Pour conserver son effet protecteur, une réapplication régulière est importante : « au moins toutes les deux heures et surtout après la baignade et le séchage ».

Cependant, le dermatologue Christoph Leibich, basé à Munich, précise que quelle que soit la quantité d’exposition au soleil que vous réappliquez, il y a toujours une limite à la durée pendant laquelle vous pouvez l’arrêter.

« Par exemple, si vous appliquez une crème solaire avec SPF 10 et que vous avez un temps de protection naturelle de 10 minutes, votre protection totale durera 100 minutes. Après cela, réappliquer un SPF 10 ou un SPF 50 ne servira à rien », explique Liebich.

Essentiellement, une fois que votre peau a absorbé suffisamment de rayonnement, le temps où vous étiez protégé est terminé. Néanmoins : pour prolonger cette période autant que possible, vous devez réappliquer un écran solaire à intervalles réguliers.

Il est surtout important d’appliquer suffisamment de crème solaire dès le début. Les experts en radioprotection affirment que la dose recommandée est de deux milligrammes par centimètre carré de peau, ce qui équivaut à environ quatre cuillères à soupe pour le corps entier d’un adulte.

READ  Des manifestants ont fermé Grand Central à New York pour exiger un cessez-le-feu à Gaza

Une crème de jour légère protection solaire suffit :

Vrai dans certains cas

Pour qu’une crème de jour offre une protection solaire efficace, elle doit contenir un filtre ultraviolet (UV). Sans cela, il n’y a pas de protection solaire, explique Kerstin Effers, responsable de l’environnement et de la protection de la santé.

Le SPF doit être clairement mentionné sur l’emballage. « Sans ces informations, le niveau de protection des consommateurs ne peut être évalué », dit-il. Les experts recommandent de choisir des crèmes de jour avec un FPS plus élevé.

Appliquer une quantité adéquate de crème de jour est tout aussi important que d’appliquer une crème solaire. Le dermatologue Leibich prévient que certaines personnes n’appliquent pas suffisamment de crèmes coûteuses sur leur visage, les traitant comme des articles de luxe.

« Si vous n’utilisez pas la quantité recommandée, même un FPS élevé n’offrira pas une protection suffisante », explique Liebich. Si vous hésitez à utiliser une quantité suffisante de crème de jour, mieux vaut opter pour une crème solaire classique.

Le « prébronzage » en solarium protège la peau en :

mensonge

La lumière du soleil ou les lits de bronzage exposent la peau aux rayons ultraviolets (UV), qui se divisent en trois types : UVA, UVB et UVC.

Les rayons UVA pénètrent dans la peau, les rayons UVB n’affectent que l’épiderme et les rayons UVC sont bloqués par la couche d’ozone.

Lipich explique que les lits de bronzage donnent un « bronzage de base » qui n’offre aucune réelle protection. Alors que la lumière des cabines de bronzage est principalement composée de rayons UVA, qui produisent un bronzage rapide mais temporaire, les rayons UVB sont en grande partie filtrés.

READ  Un poste humanitaire construit par les États-Unis au large de Gaza sera retiré et réparé après des dégâts

« Les rayons UVB sont nécessaires pour créer une protection, mais ils sont limités dans les transats », explique Leibich.

Le prébronzage dans un solarium entraîne une exposition supplémentaire aux radiations, c’est pourquoi les transats sont interdits aux personnes de moins de 18 ans. « Tout rayonnement supplémentaire est nocif », affirme Liebich.

Un régime végétarien protège du soleil en :

vrai

L’idée de se protéger du bronzage avec un régime végétalien est séduisante, mais les experts estiment que ce n’est pas suffisant.

Selon l’Association allemande des pharmaciens (Abda), la vitamine A et le bêta-carotène présents dans les aliments sains peuvent offrir une certaine protection naturelle à la peau, en particulier lorsque l’indice UV est élevé et qu’ils ne suffisent pas à bloquer la lumière du soleil.

Le bêta-carotène, abondant dans les fruits et légumes, contribue à la protection de la peau en agissant comme pigment végétal secondaire.

Le dermatologue Leibich explique que la consommation de ces aliments peut aider à protéger la peau des rayons du soleil dans une certaine mesure. Cependant, il affirme que la crème solaire devrait toujours être le principal moyen de protection, car la nutrition à elle seule peut ne pas fournir un facteur de protection suffisant.

La crème solaire peut expirer si :

vrai

La crème solaire peut effectivement expirer et perdre de son efficacité avec le temps, il est donc important de ne pas la laisser agir trop longtemps. Une protection UV réduite peut entraîner des coups de soleil à court terme et un risque accru de cancer de la peau à long terme.

READ  Travis Kelce fait allusion à une autre apparition sur Eras Tour avec Taylor Swift

Les fabricants indiquent la durée d’utilisation recommandée de la crème solaire après ouverture avec un petit symbole tel que « 12M » (signifiant 12 mois) que l’on retrouve habituellement sur l’emballage.

Pour suivre la durée de conservation de la bouteille, il est utile de noter la date d’ouverture. De plus, le stockage à long terme de benzophénone, une substance potentiellement cancérigène, peut s’accumuler dans les écrans solaires contenant de l’octocrylène, qui protège contre les rayons UVB.

Dans une étude menée par l’American Chemical Society, des chercheurs ont découvert que la benzophénone s’accumule progressivement à mesure que la crème solaire vieillit, même dans des emballages non ouverts. Cela souligne l’importance de remplacer la crème solaire chaque année pour garantir sa sécurité et son efficacité.

Des lits de bronzage sont fournis "Base marron" Il n’offre aucune réelle protection contre le soleil.  Felix Kästle/dpa

Les lits de bronzage donnent un « bronzage de base » qui n’offre aucune réelle protection contre le soleil. Felix Kästle/dpa

Il est important d’appliquer une quantité adéquate de crème solaire avant de s’exposer au soleil.  Il est également important d'en réappliquer à intervalles réguliers, mais les experts affirment qu'il existe toujours une limite à la durée pendant laquelle la crème solaire peut être laissée au soleil.  Annette Riedl/dpaIl est important d’appliquer une quantité adéquate de crème solaire avant de s’exposer au soleil.  Il est également important d'en réappliquer à intervalles réguliers, mais les experts affirment qu'il existe toujours une limite à la durée pendant laquelle la crème solaire peut être laissée au soleil.  Annette Riedl/dpa

Il est important d’appliquer une quantité adéquate de crème solaire avant de s’exposer au soleil. Il est également important d’en réappliquer à intervalles réguliers, mais les experts affirment qu’il existe toujours une limite à la durée pendant laquelle la crème solaire peut être laissée au soleil. Annette Riedl/dpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *