Les ours échangent le choix n ° 1 contre les Panthers, WR DJ Moore: Sources

Par Kevin Fishbein, Adam Johns, Joseph Burson et Jeff Howe

Les Bears de Chicago ont échangé le choix n ° 1 du repêchage de la NFL 2023 aux Panthers de la Caroline, ont confirmé des sources de l’équipe et de la ligue. Athlétique. Voici ce que vous devez savoir :

  • En échange du premier choix du repêchage, Chicago recevra les choix n ° 9 et n ° 61 de la Caroline en 2023.
  • Les Bears ont acquis le choix n ° 1 cette intersaison grâce au jeu solide du QB Justin Fields au second semestre 2022.
  • Fields a terminé 2022 avec 2 242 verges par la passe, 17 touchés et 11 interceptions ainsi que 1 143 verges au sol et huit touchés au sol. Il a lancé 12 touchés lors des huit derniers matchs de l’équipe.
  • Les Bears avaient une fiche de 3-14 en 2022, tandis que les Panthers avaient une fiche de 7-10.

AthlétiqueAnalyse instantanée :

Pourquoi les Panthers ont-ils fait le déplacement?

Après trois ans sur le carrousel des quarts avec Teddy Bridgewater, Sam Darnold et Baker Mayfield, ils devaient essayer quelque chose de différent. Le propriétaire David Tepper est un fan de faire un grand changement, ce qu’il a essayé de faire au cours des deux dernières saisons en poursuivant Matthew Stafford et Deshaun Watson. De plus, les Panthers n’embaucheront pas l’ancien quart-arrière de la NFL et entraîneur QB Frank Reich et ne lui donneront personne avec qui travailler. — personne

Alors pour qui les Panthers vont-ils jouer ?

La ligne du parti de l’équipe est que Reich et le directeur général Scott Fitterer utiliseront les sept prochaines semaines pour évaluer lequel des quatre quarts dont ils ont besoin : CJ Stroud, Bryce Young, Will Lewis ou Anthony Richardson. Mais les initiés de la ligue pensent que ce sera Stroud, qui est plus grand que Young, plus précis que Richardson et plus meneur de jeu que Lewis. Stroud a montré des passes précises à la moissonneuse-batteuse la semaine dernière et a prouvé qu’il n’avait pas peur de laisser la poche en cas de besoin lors de la demi-finale des éliminatoires de football universitaire contre la Géorgie. Les Panthers ont transmis un autre quart-arrière de l’État de l’Ohio il y a deux ans et ont emmené Jaycee Horn au 8e rang lorsque Fields est devenu disponible. — personne

Évaluer les transactions pour les baissiers

C’était une victoire pour le directeur général des Bears, Ryan Boles. Et un rapport au reste de la Ligue. Les Polonais reconstruisent les Bears, et maintenant il l’a repris. First Choice est une ressource formidable et il le sait. Les équipes vont toujours au-delà de leurs quarterbacks.

Les Panthers les ont maintenant récupérés pour ajouter un premier tour supplémentaire en 2024 et un deuxième tour en 2025 à leur liste. Moore a également acquis le récepteur n ° 1 à Far Fields. C’est en effet un butin impressionnant. — John’s

Ce que Moore apporte à Chicago

Le projet de capital est crucial pour les Bears à long terme, mais Moore pourrait jouer un rôle important dans cet accord. Il avait 1 100 verges à chaque saison de 2019 à 21 pour les Bears – et il aura 26 ans le mois prochain. Moore pourrait être une pierre angulaire indispensable sur cette liste à un poste privilégié, ce qui réduit la nécessité de consacrer des ressources à l’agence libre ou au repêchage. Faire en sorte qu’un meneur de jeu vétéran rejoigne Darnell Mooney et Chase Claypool est également important pour Fields. — Poisson-pain

Passé

Les quarts-arrières Young et Stroud devraient être les premiers joueurs sélectionnés lors du prochain repêchage, les Bears, y compris Beals, profitant de leur pire record de la NFL. Avec les nouveaux choix, Chicago devrait soit constituer la liste autour de Fields, soit transformer les choix en encore plus d’atouts.

READ  Une chaîne de hamburgers envisage un emplacement dans l'État de Washington

Moore, le 24e choix au total lors du repêchage de la NFL 2018, a commencé 73 matchs au cours de sa carrière de cinq ans avec la Caroline. La saison dernière, il a mené les Panthers avec 888 verges sur réception et sept touchés.

Lecture obligatoire

(Photo par Bears GM Ryan Poles: Matt Marton / USA Today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *