Le portail romand pour les Romands
 
  Dirigez-vous vers la bonne information sur votre région
Menu
  Actualité
  Histoire et culture
  Vin et société
  Par canton
  Les vins sur votre site
Recherche
Newsletter

Vin et société

Nouvelle-Zélande

 

La capsule à vis donne-t-elle le cancer?
Ecrit par Alexandre Truffer

  

Les informations de la rubrique sont fournies par
RomanDuVin.ch

Avant de parler sante, un petit rappel de la situation. Pour boucher une bouteille de vin, trois solutions existent actuellement, chacune avec ses inconvenients et ses avantages. Le bouchon naturel s'avere cher et susceptible de corrompre le vin, mais il permet un vieillissement optimal et reste le systeme le plus ecologique. Le bouchon synthetique convainc par son rapport qualite-prix, mais deplait aux consommateurs soucieux d'esthetisme ainsi qu'aux amoureux de la nature. Le bouchon a vis semblait une excellente alternative, moderne, propre, economique et sure. Largement adopte par les viticulteurs du Nouveau-Monde -Neozelandais en tete- il a su convaincre egalement les professionnels suisses.

Or, depuis le debut du mois de mai, une polemique fait rage au pays des Kiwis. Un journaliste viticole du nom de Keith Stewart a publie un article incriminant la capsule a vis. Selon ses dires, ce mode de bouchon favoriserait le developpement de certains cancers, en particulier ceux de la prostate et du sein. Cette accusation se base sur les conclusions d'une etude realisee par une equipe de chercheurs bases dans trois pays -the Research Institute for Chromatography and the Laboratory of Organic Chemistry, University of Gent in Belgium; the Department of Chemistry, University of Stellenbosch, Stellenbosch, South Africa; and the Eindhoven University of Technology, The Netherlands. Selon les experts, certains composants provoquant des desordres endocrinologiques susceptibles de degenerer en cancer sont presents dans les vins bouches par des capsules a vis, mais non dans ceux utilisant un bouchon. (Article de Keith Stewart en anglais)

Comme on peut l'imaginer, la companie responsable de la production des capsules, n'a pas beaucoup apprecie. Son porte-parole, Tyson Stelzer, a refute les accusations de Stewart en estimant que les allegations de celui-ci sur un risque medical potentiel provoque par les capsules etaient infondees et totalement fausses. (Article de Tyson Stelzer en anglais).

Loin de se terminer la, la passe d'armes a continue en Nouvelle-Zelande. Reprise par la presse anglaise, cette polemique arrive desormais en Europe. Sans doute que, outre le risque sanitaire important invoque, l'opportunite de porter des coups fatidiques a la concurrence du Nouveau-Monde devrait convaincre les vignerons du Vieux-Continents de ne pas laisser le sujet tomber dans l'oubli. 

Cet article est paru dans la rubrique Economie du 20 Minutes du 24 mai 2007.

Truffer Alexandre
©RomanDuVin.ch 2007






 
 


Page publiée le 13 Jul, 2007
Haut de Page
© Copyright 2005 by bestof-romandie.ch

 




<%-- File : include_footer.html Description : This is a site wide footer file, and you can place a footer you like here. Tags : All the tags on the page that is including the footer are available here. --%>