Citigroup cède son activité mexicaine via une introduction en bourse

  • Citigroup a annoncé mercredi son intention de poursuivre une introduction en bourse de son activité mexicaine, Panamax, qui est une retombée filaire longue durée.
  • La banque prévoit d’achever la scission au second semestre 2024, avec une éventuelle offre publique en 2025, a-t-elle précisé.

Citigroup Inc. La PDG Jane Fraser lors d’une interview sur « The David Rubenstein Show: Peer-to-Peer Conversations » au Economic Club of Washington le mercredi 22 mars 2023 à Washington, DC, États-Unis.

Valérie Plesch Bloomberg | Belles photos

Citigroup a annoncé mercredi son intention de poursuivre une introduction en bourse de son activité mexicaine, Panamax, qui est une retombée filaire longue durée.

La banque prévoit d’achever la scission au second semestre 2024, avec une éventuelle offre publique en 2025, a-t-elle précisé. La société n’a pas encore décidé où s’inscrire, mais une double cotation au Mexique et aux États-Unis pourrait être possible, a déclaré à CNBC une source proche des plans.

« Après mûre réflexion, nous avons conclu que la voie optimale pour maximiser la valeur de Panamax pour nos actionnaires et faire avancer notre objectif de simplification de notre entreprise était de nous éloigner de notre approche à deux voies pour nous concentrer uniquement sur l’introduction en bourse de l’entreprise », a déclaré la PDG Jane Fraser. . UN Communiqué de presse.

Citigroup étudiait une éventuelle vente de l’entreprise. De récents reportages dans les médias ce mois-ci ont suggéré qu’un accord évalué à environ 7 milliards de dollars était en voie d’achèvement.

Citigroup a acheté Panamax en 2001 pour 12,5 milliards de dollars. La banque avait initialement annoncé qu’elle quitterait l’entreprise en 2022, qui exploite environ 1 300 succursales avec plus de 12 millions de clients de détail et environ 10 millions de clients de fonds de pension. Elle compte environ 38 000 employés.

READ  Des bus d'immigrants déchargés dans les gares du New Jersey pour éviter l'ordre de New York

Les actions de Citigroup ont chuté d’environ 1% dans les échanges avant commercialisation mercredi.

—CNBC Leslie Picker contribué à ce rapport.

C’est une nouvelle de dernière heure. Revenez pour les mises à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *