Commentaire : Dans un paysage post-Roe, le compromis de Trump sur l'avortement mérite d'être salué

Note de l'éditeur: W. James Antill III est rédacteur en chef du Washington Examiner et auteur de « Taverning Freedom : Can Government Ever Be Stopped ? Les opinions exprimées dans ce commentaire sont les siennes. Voir plus Commentaire sur CNN.



CNN

L'ancien président Donald Trump clarifié Sa position sur l'avortement lors de la première élection présidentielle Inverse Cela doit en partie à Roe c. Wade Trois juges Il Nommé à la Cour suprême.

La position de Trump – laissant essentiellement la question aux États et espérant un « vote ou une loi ou peut-être les deux » sur une variété de lois sur l’avortement et « tout ce qu’ils décideront devrait être la loi du pays » – sépare Républicains et ne peut plaire à personne. L’ancien président et candidat républicain pour 2024 veut en même temps s’en attribuer le mérite. Dobbs c.Jackson Women's Health Organization Il promet de protéger les électeurs qui ne vivent pas dans des États pro-vie de ses conséquences.

Avec l'aimable autorisation de W. James Antill III

W. James Antill III

Campagne de réélection du président Joe Biden et militants pro-vie déjà condamné Déclaration de Trump sur l'avortement.

Cependant, Trump a raison. Avec Roe, la Cour suprême a tenté d’imposer une politique nationale uniforme en matière d’avortement sans la participation démocratique des électeurs ou de leurs représentants élus. Topps n'essaie pas de faire de même. Cela a simplement rétabli les législateurs étatiques et fédéraux, et en fin de compte les électeurs qui les élisent, comme l’arbitre ultime de la politique en matière d’avortement plutôt que comme les tribunaux.

READ  36 personnes sont mortes dans des incendies de forêt à Hawaï. Suivez les dernières

Si vous voulez laisser les électeurs décider de l'avortement, vous devez vous adresser à l'opinion publique sur la question. Sans le soutien du public en faveur de l’avortement, il est impossible de promulguer une loi efficace et durable le restreignant. Depuis Dobbs, les Républicains ont souffert De nombreux revers liés à l'avortement Dans les urnes. De récentes décisions de justice ont fait de l'avortement un sujet brûlant Arizona Et Floride, deux des États qui contribuent à décider de l'élection présidentielle. Trump est actuellement en tête Arizona Et Floride Enquêtes.

Ce n’est pas seulement un problème pour les perspectives électorales républicaines, mais franchement, si vous laissez les élus façonner la politique en matière d’avortement, les opposants à l’avortement ont besoin de candidats partageant les mêmes idées et capables de remporter les élections. En fin de compte, il s’agit de savoir si la cause pro-vie l’emportera. Renverser Roe est la première étape.

Il est important de convaincre les électeurs. Aucune personne à charge Cet exploit n'a pas encore été réalisé. Les récents résultats des élections et les sondages suggèrent que les gens ont des opinions nuancées sur l'avortement. Déplacé vers la page de sélection des dépendances.

Ce n'est pas C'est toujours le cas, même aujourd’hui, le soutien à l’avortement légal reste minoritaire dans toutes les situations. Au cours des trois dernières décennies de Rowe, en 1992 Casey c. Parentalité planifiée Les conservateurs de la Cour suprême n'ont pas réussi à annuler une décision historique de 1973, Capacité accrue des législateurs à réglementer l'avortement.

READ  Mises à jour en direct sur les crues éclair : les dernières informations sur les précipitations dans le Vermont, l'État de New York et le nord-est

Cette période est une Réduction de l'avortement Et Bénéfices intermédiaires Dans les sondages d'opinion, la position pro-vie a semblé influencer les électeurs neutres dans le débat sur les procédures d'avortement tardif et sur d'autres questions.

Trump tente de rétablir ces conditions politiques. « Il est important de se rappeler que les démocrates sont extrêmes sur cette position car ils soutiennent l'avortement jusqu'au neuvième mois », a-t-il déclaré. dit. (Les démocrates nient généralement cette caractérisation de leurs perspectives.)

Quand Trump a mené Divers postes d'avortement Au fil des années et Cela laisse une certaine incertitude Quant à sa position dans cette campagne, sa position actuelle est celle de son principal rival, l'ancienne ONU. L'ambassadrice Nikki Haley est d'accord avec la plupart de ce qu'elle a dit avant les primaires. a pris la même ligne.

Je suis d’accord avec les militants pro-vie qui estiment que cela ne suffit pas à protéger la vie fœtale et je partage leur sentiment d’urgence. Mais une approche combinée à davantage d’efforts pour convaincre un public divisé pourrait être la meilleure voie à suivre dans les conditions politiques actuelles.

Trump bénéficiera du bénéfice du doute en raison de son rôle dans la fin de Roe. Il a obtenu plus de résultats que certains républicains perçus comme puristes ou plus sincères dans leur opposition à l'avortement.

Recevez notre newsletter hebdomadaire gratuite

Et si les démocrates maintiennent le Sénat sans les défenseurs de l’obstruction systématique, les sénateurs Joe Manchin et Kirsten Sinema, conservent la Maison Blanche et prennent le contrôle de la Chambre, ils pourraient adopter une loi. Encode la ligne Et sans doute pousser la politique de l’avortement Plus à gauche.

Il a fallu près de 50 ans pour renverser Roe. Il est peu probable qu’une culture politique pro-vie se construise au cours d’une seule élection présidentielle. Mais du terrain peut être perdu, et non seulement les candidats républicains mais aussi des vies innocentes sont en danger, car les opposants à l’avortement sont trop dispersés alors qu’ils se battent sur plusieurs fronts.

Le compromis de Trump, considéré comme un point de départ plutôt que comme une fin de partie, sera probablement une bonne politique pour les Républicains dans cette campagne. Cela peut aussi être une bonne stratégie pour le mouvement pro-vie, qui veut profiter du moment post-Roe pour durer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *