L’été le plus chaud jamais enregistré sur Terre, selon l’ONU, « le dérèglement climatique a commencé »

Les Nations Unies – « La Terre a connu ses trois mois les plus chauds jamais enregistrés », a déclaré mercredi l’Agence météorologique des Nations Unies.

« Les journées canines de l’été ne se contentent pas d’aboyer, elles mordent », a prévenu le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans un communiqué présentant les dernières données de l’UE. Service Copernicus sur le changement climatique (C3S) Par l’Organisation météorologique mondiale.

« Notre planète a connu une saison bouillante, l’été le plus chaud jamais enregistré. Dégradation du climat a commencé », a déclaré António Guterres.

Un pompier court alors qu’un incendie de forêt fait rage à Evros, en Grèce, le 31 août 2023.

Ayhan Mehmet/Agence Anatolu/Getty


Le Secrétaire général de l’OMM, Peter Talas, a publié un Évaluation urgente Les données indiquent : « L’hémisphère Nord a connu un été chaud – des vagues de chaleur répétées alimentant des incendies de forêt dévastateurs, nuisant à la santé, perturbant la vie quotidienne et causant des dommages durables à l’environnement. »

Dans l’hémisphère sud, en revanche, c’est saisonnier, a déclaré Talas. Un résumé de la glace de mer de l’Antarctique « Hors des charts, et les températures mondiales à la surface de la mer ont une fois de plus atteint un nouveau record. »


Un glacier géant se détache de la plate-forme de glace Brunt en Antarctique

Le rapport de l’OMM, qui comprenait des données Copernicus et des informations provenant de cinq autres systèmes d’observation à travers le monde, a montré qu’il s’agissait du mois d’août le plus chaud jamais enregistré « de loin », selon l’agence des Nations Unies, à la fois sur terre et à l’échelle mensuelle. Température moyenne de la surface de la mer.

L’OMM cite l’agence météorologique du Met Office du gouvernement britannique, qui a averti qu’il y avait « 98 % de chances qu’au moins une des années les plus chaudes jamais enregistrées au cours des cinq prochaines années ».

Copernicus met déjà les données 2023 sera l’année la plus chaude jamais enregistrée Dans l’ensemble. Aujourd’hui, seule l’année 2016 figure dans les registres de températures, mais 2023 n’est pas encore terminée.


Les survivants des incendies de forêt de Maui pourraient être confrontés à des problèmes cognitifs dus à l’inhalation de fumée.

« Huit mois après le début de 2023, nous vivons la deuxième année la plus chaude jusqu’à présent, à peine plus froide que 2016, et le mois d’août devrait être 1,5°C plus chaud que les niveaux préindustriels », Carlo Buntempo, directeur du service Copernicus sur le changement climatique. , ou CEPMMT, a déclaré.

« Nous pouvons encore éviter le pire chaos climatique », a déclaré António Guterres, de l’ONU : « Nous n’avons pas un instant à perdre ».

READ  L'avion à bord du patron de Wagner, Evgueni Prigog, s'écrase en Russie | Actualités sur la guerre Russie-Ukraine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *