Les projections d’huile atteignent leur plus haut niveau depuis trois mois alors que la demande augmente

Le soleil est visible derrière un cric de pompe à pétrole brut dans le bassin permien du comté de Loving, au Texas, aux États-Unis, le 22 novembre 2019. Photo prise le 22 novembre 2019. REUTERS/Angus Mordant/Photo d’archives Obtenez les droits de licence

  • L’API montre une énorme augmentation des stocks de brut américain – Sources
  • Les estimations des exportations de l’OPEP restent élevées, selon Goldman Sachs
  • Le déclin des exportations chinoises s’étend

8 novembre (Reuters) – Les prix du pétrole étaient sous pression mercredi après être tombés à leur plus bas niveau depuis plus de trois mois lors de la séance précédente, en raison des inquiétudes liées au ralentissement de la demande aux États-Unis et en Chine.

Le brut Brent était en baisse de 8 cents à 81,53 dollars le baril à 9 h 14 GMT, tandis que le brut américain a perdu 20 cents à 77,17 dollars. Les deux sont tombés mardi à leur plus bas niveau depuis le 24 juillet.

« Le marché n’est clairement pas préoccupé par le potentiel de ruptures d’approvisionnement au Moyen-Orient et se concentre plutôt sur l’amélioration de l’équilibre », ont déclaré les analystes d’ING Warren Patterson et Eva Manthe dans une note aux clients, citant des conditions d’approvisionnement serrées en brut.

L’Energy Information Administration (EIA) des États-Unis a déclaré mardi que la production américaine de pétrole brut augmenterait légèrement moins que prévu, mais que la demande diminuerait.

L’EIA s’attend désormais à ce que la consommation totale de pétrole aux États-Unis diminue de 300 000 barils par jour (b/j), inversant ainsi sa précédente prévision d’une augmentation de 100 000 b/j.

READ  Erdogan cherche un nouveau poste lors du second tour des élections en Turquie

Les stocks américains de brut ont augmenté de près de 12 millions de barils la semaine dernière, ont indiqué mardi des sources du marché, citant les données de l’Institut américain du pétrole.

L’EIA retardera la publication des données d’inventaire hebdomadaires jusqu’à la semaine du 13 novembre.

Les données de la Chine, premier importateur mondial de pétrole brut, ont montré que ses exportations totales de biens et de services ont diminué plus rapidement que prévu, dans un contexte de crainte d’un affaiblissement de la demande mondiale.

Il s’agit d’une « économie nationale et mondiale en difficulté, qui affecte négativement l’équilibre pétrolier », a déclaré Thomas Varga du courtier pétrolier PVM.

Toutefois, les importations chinoises de pétrole brut en octobre ont affiché une forte croissance et le gouverneur de la banque centrale de la Chine a déclaré mercredi que la deuxième économie mondiale devrait atteindre son objectif de croissance du PIB cette année. Pékin vise une croissance d’environ 5 % cette année.

Pour tempérer les inquiétudes sur l’offre, les analystes de Goldman Sachs ont estimé que les exportations nettes de pétrole par voie maritime des six pays de l’OPEP, groupe producteur de pétrole, ne seraient inférieures que de 0,6 million de b/j aux niveaux d’avril. L’OPEP a annoncé une réduction globale de sa production de 2 millions de b/j à partir d’avril 2023.

L’OPEP s’attend à ce que l’économie mondiale croisse et augmente la demande de carburant malgré les défis économiques, notamment une inflation et des taux d’intérêt élevés.

Montage par Paul Karsten, Stephanie Kelly et Muyu Xu Montage par David Goodman

READ  Blinken a entamé des réunions à Pékin dans un effort de haut niveau pour désamorcer l'escalade des tensions américano-chinoises

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Obtenez les droits de licenceOuvre un nouvel onglet

Paul est finaliste du prix Pulitzer, lauréat du prix Selden Ring et finaliste du Foreign Press Club pour ses enquêtes sur les abus commis par l’armée nigériane. Actuellement basé à Londres, il s’est également rendu au Nigeria, en Chine et en Thaïlande. Contact: +447737338528

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *