Un dirigeant de Bud Light prend congé après des appels au boycott, selon des rapports

NEW YORK (AP) – Le responsable marketing qui a supervisé un partenariat entre Bud Light et un influenceur transgenre prend un congé après avoir fait boule de neige en criant au boycott de certains clients en colère, selon les médias.

Alyssa Heinerscheid, vice-présidente du marketing de Bud Light, sera remplacée par Todd Allen, plus récemment vice-président mondial de Budweiser, rapportent Beer Business Daily et Ad Age.

Une porte-parole de la société mère de Bud Light, Anheuser-Busch InBev, n’a pas directement confirmé le départ samedi, mais a déclaré qu’Allen relèverait directement de Benoit Garpe, directeur du marketing américain, en tant que vice-président de Bud Light. Au fur et à mesure que l’entreprise s’aligne plus étroitement sur toutes ses opérations de marque, ses responsables marketing ont apporté des changements de rationalisation.

La collaboration entre la marque de bière gravée en bleu et Dylan Mulvaney, qui compte plus de 10,8 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux, a fait son apparition sur Internet le 1er avril. C’est alors que Mulvaney a posté une vidéo sur Instagram le montrant en train d’ouvrir une canette de Bud Light. Avec le hashtag #budlightpartner.

Alors que le pays continue de se diversifier, les entreprises ont intensifié leurs efforts pour attirer des clients et des employés de toutes origines ethniques, culturelles et autres. Dans de nombreux cas, leurs propres partenaires les ont rendus plus inclusifs dans l’espoir d’améliorer les rendements.

Plus tôt ce mois-ciBud Light a déclaré: « Anheuser-Busch travaille avec des centaines d’influenceurs à travers nos marques, ce qui est l’une des nombreuses façons dont nous nous connectons vraiment avec des publics de différentes données démographiques. »

READ  La SEC poursuit Coinbase et accuse la plate-forme cryptographique d'avoir enfreint les règles du marché

Mais le partenariat Bud Light-Mulvaney a rapidement provoqué une vague de critiques de la part de ceux qui ont dit qu’ils étaient en colère que le monde se « réveille ». Le musicien Kid Rock a posté une vidéo de lui-même en train de tirer des canettes de Bud Light avec une arme à feu.

Les actions d’Anheuser-Busch InBev, cotées aux États-Unis, ont chuté de 1,8 % après une vidéo du 1er avril de Mulvaney le montrant en train de consommer du Bud Light. Mais l’action a surperformé le marché boursier américain, tel que mesuré par le S&P 500, de 9,1 % depuis le début de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *