Verstappen a décroché la pole lors des qualifications sur sol mouillé, Hulkenberg deuxième

Max Verstappen a obtenu sa 25e pole position en Formule 1 lors des qualifications du Grand Prix du Canada sous la pluie alors qu’un drapeau rouge confirmait un départ au premier rang pour Nico Hulkenberg.

Bien qu’une ligne de séchage soit apparue en début de Q2, permettant aux pilotes de rouler avec des pneus plus tendres, les conditions se sont détériorées et la pluie s’est intensifiée au début de la dernière partie des qualifications.

Armé du caoutchouc intermédiaire, Verstappen a récolté 1m27.059s dans le premier tour de la séance alors que Fernando Alonso d’Aston Martin s’est retrouvé à moins de 0,25s de l’ouverture du leader du championnat dans leurs ouvertures respectives.

Mais malgré la pluie continue, Verstappen a trouvé une température de pneu suffisante pour produire un 1m25.858s, bien qu’Alonso ait éclipsé le deuxième secteur du Néerlandais dans sa poursuite.

Mais la séance a été interrompue lorsque Oscar Piastre a fracassé le coin arrière droit de sa McLaren dans le mur à la sortie du virage 7.

Avant que le drapeau rouge ne soit sorti, Hulkenberg a rattrapé suffisamment de temps pour la deuxième minute, mais Alonso n’a pas pu terminer son tour et a dû se retirer aux stands.

La séance reprenait alors qu’il restait sept minutes au compteur, mais une pluie persistante réduisait les chances de progression des pilotes dans la dernière moitié de séance.

Nico Hülkenberg, Haas VF-23

Photo: Sam Bloxham / Films de sport automobile

Le jeton de course a ensuite confirmé ce que certains pilotes avaient mentionné qu’ils ne pouvaient faire face à la session qu’avec des pneus pluie pleins.

READ  Les contrats à terme sur actions augmentent avant les données clés sur l’inflation : mises à jour en direct

Privé d’un autre tir pour battre Verstappen, Alonso a établi le troisième temps le plus rapide pour commencer sur la deuxième ligne avec Lewis Hamilton de Mercedes.

George Russell et Esteban Ocon ont complété la troisième ligne, devant Lando Norris en septième.

Carlos Sainz n’a pu gérer que la huitième place.

Le temps de pré-crash de Piastre était assez bon pour terminer neuvième, car la tentative de Q3 d’Alex Alban a été abandonnée en raison d’une violation de limite de piste.

Alban a été le premier à risquer les pneus tendres au début de Q2 alors que la ligne de séchage commençait à apparaître, et c’était un pari une fois que le pilote anglo-thaïlandais avait recueilli une température de pneus suffisante.

Le pilote Williams s’est déplacé vers le haut du tableau de chronométrage et a ensuite été éclipsé par Alonso dans l’enceinte intermédiaire, avec Alban en 1m18.725s pour réserver sa place en Q3.

Bien que Charles Leclerc et Sergio Perez aient rejeté leurs sets souples sans fixer l’heure du match, cela a incité tout le monde à devenir habile.

Sergio Pérez, Red Bull Racing RB19

Photo: Sam Bloxham / Films de sport automobile

Alors que la pluie revenait sur le circuit, le Mexicain a de nouveau franchi les intermédiaires mais a été pris dans la zone de largage et a connu l’une des deux éliminations très médiatisées de la session.

Leclerc avait une position d’avance alors que Hulkenberg a fait irruption dans le top 10 lors de son propre tour en pneus tendres.

Le héros local Lance Stroll s’est remis d’un tête-à-queue spectaculaire à la sortie du virage 5 et a raté le mur, mais n’a réussi à marquer que suffisamment de temps pour la 13e place – battant le duo nordique composé de Kevin Magnussen et Valtteri Bottas.

READ  Votre horoscope : 15 octobre 2023

Q1 a été signalé trois minutes plus tard après que Zhou Guanyu ait perdu la conduite et ait dû s’arrêter à la sortie du virage 7, bien que le pilote Alfa Romeo ait pu se réinitialiser pour ramener la voiture au garage.

La nature sèche du circuit en Q1 a obligé les pilotes à montrer une amélioration continue, et la séance ressemblait à des chaises musicales alors que les milieux de terrain se battaient contre la zone de largage.

Mais Yuki Tsunoda et Gasly ont tous deux fait face à un tendon effrayant à la chicane et cela n’a pas atteint la Q2 – avec Gasly prenant la radio pour suggérer que le pilote Ferrari devrait être « banni ».

À 0,016 seconde de Hulkenberg en 15e position, Tsunoda a raté le cut après avoir senti qu’il avait été gêné par le pilote japonais pendant la course.

Nyck de Vries n’a pas pu avancer à la 18e place dans son dernier tour, Logan Sergeant rejoignant Zhou sur la dernière ligne de la grille alors que le pilote chinois a réussi à revenir sur le circuit – bien que légèrement gêné par son problème précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *